« Quand le vent du changement se lève, certains construisent des murs, d’autres des moulins à vent. » Proverbe chinois

 

Les individus comme les organisations sont aujourd’hui mis en défi de s’adapter rapidement à des changements sociétaux et environnementaux qui bouleversent nos repères traditionnels.

Mais par ailleurs, l’avenir n’a jamais été aussi incertain. Cette incertitude peut être source de peurs, mais aussi de curiosité et de créativité.

La survie des organisations, au seuil de ce renouvellement radical de modèle, est en partie liée à deux capacités : savoir conduire le changement et être agile. Mais cela génère de nouvelles problématiques, au niveau de l’organisation et aussi des individus qui constituent le collectif.

Les outils « classiques » de management ne suffisent plus à répondre aux défis car les repères évoluent et les dirigeants sont de plus en plus confrontés à de l’inattendu, de l’inconnu.

L’une des solutions à cette situation n’est pas de chercher une nouvelle recette pour accompagner le changement, ni d’inventer un nouvel outil révolutionnaire pour transformer le travail des équipes. Il s’agit plutôt de prendre du temps pour prendre du recul sur le quotidien de l’organisation. De rassembler ce qui est épars, ce qui ne fait plus sens, pour retrouver des liens entre les différents champs de l’action tant individuelle que collective. Ce qui permettra de choisir les orientations les plus appropriées pour s’engager plus sereinement.

La philosophie peut être ici une ressource intéressante et puissante, pour permettre d’interroger ses représentations et poser un regard nouveau sur ces problèmes qui sont à la fois de l’ordre du quotidien mais aussi de la stratégie à long terme. Elle permet aux dirigeants, aux managers, aux collaborateurs et aux élus de repenser les liens entre l’organisation à laquelle ils appartiennent et le monde actuel. De réfléchir également sur les liens avec les autres, avec soi-même, le sens de son travail et d’acquérir de nouvelles clés pour faire face à l’inconnu.

La philosophie est un discours, une méthode et une pratique dont l’exercice demande rigueur et cohérence. Par le questionnement, le doute et le dialogue, processus nés avec la maïeutique socratique, nous pouvons travailler sur la sémantique utilisée dans les projets et les visions stratégiques de l’organisation. Avec l’apport de connaissances philosophiques, nous pouvons également réfléchir sur les problématiques et les enjeux du monde moderne, en bénéficiant du socle de notre patrimoine de pensée occidental.

Faire entrer la philosophie dans les entreprises et les organisations demande une vraie curiosité et de l’audace de la part des managers qui s’engagent ici dans un chemin qui bouscule les idées reçues, les dogmes et les préjugés. Mais le travail philosophique dans les organisations, autour des pratiques managériales et du travail en équipe permet d’être plus lucide, plus pertinent et donc plus libre.

Quels sont les enjeux prioritaires et transversaux pour les organisations ?
  • Que les équipes soient efficaces : que la coopération entre les membres d’une équipe, sur un projet, soit la plus fluide possible
  • Que les équipes et leurs membres trouvent du sens dans ce qu’elles-ils font
  • Que chacun comprenne ce qui est fait collectivement et pour quoi c’est fait ainsi.
  • Que chacun puisse trouver sa place dans un projet
  • Que les équipes puissent définir plus facilement des objectifs pour un projet afin d’éviter les obstacles en cours de route
Pourquoi la philosophie et la méthode socratique ?
  • La philosophie est une tradition ancienne qui permet de rechercher du sens
  • Elle est à la fois une théorie, un discours, mais aussi une pratique 
  • Par sa rigueur logique, argumentative et méthodologique, elle permet de structurer sa pensée et son discours
  • C’est une discipline qui part de l’étonnement, passe par le doute et le questionnement, et se concrétise dans un dialogue dont l’objectif n’est pas d’accroître le savoir, mais de fonder son propre raisonnement et ses jugements.
Quels sont les apports que je propose :
  • Partir d’une situation particulière et s’adapter à la demande propre de l’organisation
  • Méthodologie socratique de la maïeutique autour de la pratique du dialogue
  • Des techniques et des pédagogies apprises dans différents environnements : éducation populaire, méditation orientale, pédagogies alternatives (Freinet, Montessori, Steiner).

Je vous propose trois formules de consulting au sein de votre organisations :
Atelier « sens commun »
Atelier « Dialoguons dans l’entreprise »
Atelier « Dialoguons avec les élus »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *